Le 31 décembre 2017,

Avant hier les câbles coaxiaux ont été changés à Latoue sans amélioration. Hier le côté Landorthe a été remplacé sans amélioration (antenne et câbles coaxiaux et boîtier AirFiber). Aujourd’hui le boîtier AirFiber a été remplacé côté Latoue, ce qui a permis de réparer la liaison (en le  secouant on entend quelque chose se balader dedans).

Le débit de la liaison dépasse les 170 Mégas. Cependant, il faut remplacer la fiche réseau côté Landorthe (en 100 Mb) et réaligner l’antenne.

Il est possible que ce problème existe depuis un moment mais de façon moins prononcée. Cela pourrait expliquer les nombreuses micro coupures signalées par JPC, Jean-Luc et Nadia.

Lors des interventions, des antennes de type AC ont été installées sur le CE de Latoue. Elles permettent d’obtenir un bien meilleur débit entre le relai et l’adhérent, d’autant plus si l’antenne est également de type AC chez l’adhérent.

Le 29 décembre 2017,

Nadia a signalé un problème à Latoue qui est apparu vers le 25 décembre (joyeux Noël).

Le débit entre les deux Airfiber est très asymétrique (quelque chose comme 150 / 25 Mégas).
De plus le signal ne fait qu’osciller entre -50 et -75 dB sans y toucher, ce qui est juste anormal.

PNM a changé hier les câbles coaxiaux et a tenté de repointer l’équipement côté Latoue. Aucune amélioration.

Au passage ils ont également :

  • changé toutes les antennes de distribution pour des types AC (les nouvelles) que j’ai configuré,
  • refait tous les connecteurs RJ45 car la moitié étaient mal faits avec des faux contacts,
  • continué leur intervention visant à raccorder tous les AirFiber à la terre et éviter que l’électricité statique n’endommage les équipements.

Aujourd’hui ils vont tenter de faire de même côté Landorthe et si aucune amélioration les deux équipements AirFiber seront remplacés des deux côtés.

Je leur ai également demandé de changer toutes les antennes de distribution de Saux et Pomarède par des nouvelles (AC). En effet, il y a eu un orage vers Saux, tout à cramé chez SMTC, c’est l’occasion de remplacer le matériel des deux côtés.